Monétay sur Loire – Les Guerrauds

Epoque :  XIX°- Protection :
Propriétaire :
Visite :
Dates et horaires :
Adresse :
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Monétay sur Loire - Les Guerrauds
Monetay sur Loire - Les Guerrauds (syt58.fr)

Situation

Histoire

Possession de la famille Regnaud depuis le début du XVIIe siècle, cette terre dépendait de la chapelle de Sainte Marie Madeleine d’Augerolles. Le château a été construit par cette famille dans la seconde moitié du XIXe siècle Plutôt simple, composé d’un corps de logis rectangulaire à un étage et toit en ardoise, flanqué sur chacun des petits côtés de deux pavillons carrés à trois niveaux qui débordent en hauteur le logis principal. Il reçoit en façade un avant corps triangulaire. Un beau parc arboré sert de cadre à ce château du XIXe siècle.

(source : Extrait : Châteaux, Fiefs, Mottes, Maisons Fortes et Manoirs en Bourbonnais aux éditions De Borée)

Les environs

Creuzier le Vieux – Laudemarière

Epoque : XIV° – XIX° – Protection :
Propriétaire :
Visite :
Dates et horaires :
Adresse : 8 rue de Laudemarière  03300 Creuzier-Le-Vieux

Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Creuzier le Vieux - Laudemarière (filmfrance.net)
Creuzier le Vieux - Laudemarière (filmfrance.net)
Creuzier le Vieux - Laudemarière (filmfrance.net)
Creuzier le Vieux - Laudemarière (filmfrance.net)

Situation

Histoire

L’ancienne construction du XVe siècle a disparu sous les transformations successives, et particulièrement celles réalisées au XIXe siècle, hormis le plan qui en a été conservé. Le bâtiment central, de plan rectangulaire, à deux niveaux et niveau de comble, est flanqué d’un pavillon carré en retour d’équerre et d’une haute tourelle circulaire coiffée d’un toit conique. Les documents ne nous ont livré aucun renseignement sur les seigneurs de ce lieu.

(source :  Extrait : Châteaux, Fiefs, Mottes, Maisons Fortes et Manoirs en Bourbonnais aux éditions De Borée)

Les environs

Meillard – Château

Epoque :  XVIII° – XIX° – Protection :
Propriétaire :
Visite :
Dates et horaires :
Adresse :
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Meillard - Château (www.allier-hotels-restaurants.com)
Meillard - Château (collection-jmf.fr)
Meillard - Château (www.allier-hotels-restaurants.com)
Meillard - Château (www.allier-hotels-restaurants.com)

Situation

Histoire

Les environs

Saint-Martinien – Bartillat

Epoque :  XVII° – XIX°- Protection :
Propriétaire :
Visite :
Dates et horaires :
Adresse :
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Situation

Histoire

En 1503, Bernardin Rabeau, écuyer, seigneur de Dibedojon, tient en fief du seigneur de Culan son hostel noble de La Tour de Berthollat. Au début du XVIIe siècle, la terre de Barthillat est acquise par une vieille famille locale, les Jehanot, dont la lignée est mentionné, dès 1328, avec un Guillaume Jehanot, noble et damoiseau. En 1457, Pierre Jehanot, chevalier, est seigneur de Bonnefont et Maussat. Au cours des siècles, cette famille étend son domaine par des acquisitions considérables, ses membres portent en premier lieu le titre de seigneur de Barthillat. Ils y ajoutent par la suite celui de baron, puis de marquis d’Huriel. Ils sont également possesseurs du château voisin de Laage. L’actuel château de Barthillat, bâti au XVIIIe siècle, semble n’avoir été qu’un pied à terre qui fut réaménagé au XIXe siècle, dans le goût de l’époque, c’est un pastiche de demeure médiévale avec un donjon crénelé. Restent du XVIIIe siècle, la chapelle et les vastes dépendances. Mais il semble qu’il faille chercher le château primitif de Barthillat aux Taviots, lieu-dit proche, sur un plateau protégé et qui fut également un site gallo romain.

(source : Extrait : Châteaux, Fiefs, Mottes, Maisons Fortes et Manoirs en Bourbonnais aux éditions De Borée)

Les environs

Louroux-Bourbonnais – Thivalière

Epoque :  XIX° – Protection :
Propriétaire :
Visite :
Dates et horaires :
Adresse :
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Situation

Louroux-Bourbonnais est à 34 km à l’est de Montluçon et à 43 à l’ouest de Moulins.

Thivalière est à 3.9 km au sud-ouest de Louroux-Bourbonnais.

Histoire

Thivalière, qui s’est développé dans une région de défrichement, a pu être le siège d’un ancien château, puisque la tradition en a conservé le nom, alors que la construction actuelle, réalisée vers 1845, n’est qu’un beau manoir. Le corps de logis de plan rectangulaire à deux niveaux, disposant de sept travées de fenêtres en longueur, est coiffé d’une haute toiture en pavillon.

(Source : Châteaux, Fiefs, Mottes, Maisons Fortes et Manoirs en Bourbonnais aux éditions De Borée)

Les environs

Vieure – château de La Chaussière à 9.9 km à l’est

Hérisson – La Forteresse à 11,2 km à l’ouest

Ygrande – église Saint Martin à 14 km au nord-est

Montmarault – Château-Camus

Epoque :  – Protection :
Propriétaire :
Visite :
Dates et horaires :
Adresse :
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Montmarault - Château-Camus (J.P. Luce 2018)
Montmarault - Château-Camus (J.P. Luce 2018)
Montmarault - Château-Camus (J.P. Luce)

Situation

Histoire

Propriétaire de Montbrien, la famille Camus se fit construire, au XIXème siècle, une demeure de qualité au bourg de Montmarault. Le corps de logis central, de plan rectangulaire, est flanqué de deux ailes en retour d’équerre. L’une des ailes reçoit, à l’angle intérieur avec le logis, un pavillon en forme de tour carré, dont le toit à quatre pans domine la construction. Un perron, une terrasse à balustres et des lucarnes animent le toit et la façade.

Claude Marc Camus, reçu docteur en médecine en 1850, était réputé pour la chirurgie des os. Son gendre Marcel Vacher, ingénieur agricole, lui a succédé dans le château. Il fut maire de Montmarault de 1885 à 1919, conseiller général de 1895 à 1901 et député de 1893 à 1902.

Intéressant de noter que le Château de Montmarault (château Camus) servit de 1940 à 1944 d’état-major au groupement 39 (le Foucaud) des chantiers de jeunesse.

Histoire contemporaine

Le 20 décembre 2015 Cristian et Daniel amoureux des vieilles pierres et des travaux, acquièrent le Château Camus. Depuis mi 2016 une rénovation d’ampleur est lancée pour redonner vie à cette propriété qui commençait distinctement à s’abîmer due aux nombreuses infiltrations.

Troisième trimestre 2018, les deux gîtes sont finis et la zone privative du château est opérationelle pour permettre d’y habiter.

(source : www.chateaucamus.fr)

Les environs

Villebret – Les Modières

Epoque : XVIII° – XIX° – Protection :
Propriétaire :
Visite :
Dates et horaires :
Adresse :
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Villebret - Les Modières (www.allier-hotels-restaurants.com)
Villebret - Les Modières (www.allier-hotels-restaurants.com)
Villebret - Les Modières (www.geneanet.org)
Villebret - Les Modières (www.delcampe.net)

Situation

Villebret est à 9.1 km au sud de Montluçon.

Le château des Modières est à 4.1 km au nord de Villebret

Histoire

Les Modières autrefois Maudières, à la limite de Villebret et de Lavault Sainte Anne, est le siège d’un ancien fief datant au moins du XIIe siècle. A l’ancienne maison seigneuriale dépendant de la châtellenie de Murat, a succédé un élégant château. Il se compose d’un corps de bâtiment central encadré de deux tourelles carrées. A gauche, on note un logis du XVIIe siècle, et à droite, un autre logis à tour ronde de la fin du XIXe siècle. Le porche est daté de 1784. Dès 1300, la seigneurie appartenait à Jean de la Faye, seigneur des Modières, Humes et Saint-Genest. Avant 1490, François de Chaslus, seigneur de la Brosse en est propriétaire, puis l’édifice passe aux Rogues, famille montluçonnaise qui possédait de nombreux biens aux alentours de la ville. En 1664, cette terre, mise en vente, est adjugée à Guillaume de Saint-Mesmin, puis, en 1699, le château passe à la famille Pérot d’Estivareilles qui le conserve pendant un siècle. Au XIXe siècle, il était en possession de la famille Michel.

(source : Extrait : Châteaux, Fiefs, Mottes, Maisons Fortes et Manoirs en Bourbonnais aux éditions De Borée)

Trevol – Mirebeau

Epoque :  – Protection :
Propriétaire :
Visite :
Dates et horaires :
Adresse :
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Trevol - Mirebeau (mairie-trevol.planet-allier.com)

Situation

Histoire

Ce domaine était constitué d’un château constitué d’un corps de logis unique dont la construction date du XVI ème au XVII ème siècle, de la chapelle du XVIII ème siècle, d’une grange autour de la cour, d’une basse-cour entourée de bâtiments agricoles sur trois côtés et d’un parc avec étang.
Au XIX ème siècle, ont été ajouté un pavillon à base carrée à chaque extrémité du château comportant trois étages, édifiés en briques polychromes (imitation des constructions du début du XVII ème siècle).
La porte d’entrée des deux édifices ouvre vers le château. Les montants sont ornés de bossages multicolores, la partie supérieure est surmontée d’un fronton à volutes. Le décor des portes témoigne des tendances baroques en début du 17 ème siècle.
Le bâtiment Nord est une ancienne cuisine, dans celui du Sud se trouve la chapelle du château (sa toiture est coiffée d’un clocheton). Dans la cour des communs, nous trouvons une ancienne grange à blé semblant datée du XVIII ème siècle. Un pigeonnier, petite construction de plan carré complète l’ensemble.

(source : mairie-trevol.planet-allier.com)

Les environs