Thoury
SONY DSC
charolaise2
chatelmontagne
carte

Nos actualités

MonBourbonnais.com, le site pour découvrir le Bourbonnais…

Le site monBourbonnais.com a l’ambition de faire partager “Le Bourbonnais que nous aimons”. La province de Bourbonnais est l’ancien duché de Bourbonnais dont l’influence s’étendait sur les actuels départements de l’Allier, de la Nièvre, du Cher et du Puy-de-Dôme, la Loire, le Rhône, l’Ain et autres lieux circonvoisins. L’ancienne cité ducale de Moulins ne s’en relèvera pas, réduite à une préfecture de second rang malgré les courageux efforts de ses habitants.
La Généralité de Moulins, créée en 1587 s’étendait sur les cités électives de Moulins, Nevers, Château-Chinon, Gannat, Montluçon, Évaux-les-bains et Guéret, soit l’étendue de quatre départements d’aujourd’hui. 
La Généralité de Moulins a été abandonnée en 1790, pour départementaliser la France créant le département de l’Allier façonné des deux tiers de l’ancien duché de Bourbonnais, et abandonne les élections voisines, ne conservant que trois villes principales : Moulins, Montluçon et Vichy, et trois villes thermales : Néris, Bourbon et Vichy, ce département est traversé par trois grandes rivières : l’Allier, le Cher et la Loire.
À l’image de la France, le Bourbonnais est pays divers par sa géographie, sa géologie, ses architectures très différentes selon chacune de ses cinq régions (Bocage Bourbonnais, Sologne Bourbonnaise, Limagne Bourbonnaise, Combraille Bourbonnaise et Montagne Bourbonnaise). Sa diversité participe à ses attraits et a scellé son unité.
Son passé riche et illustre a laissé en près de sept siècles nombre de splendeurs : églises romanes et gothiques, ouvrages d’art (pont de Moulins bâti sous Louis XV), abbayes (Sept-Fons), monastères (Chantelle), châteaux (Mal coiffée et Lapalisse) et gentilhommières de toutes époques pour celles qui ont échappé aux outrages des hommes et des temps. O tempora o mores !  Nos musées parfois délaissés (Vichy), offrent pour Moulins et Montluçon des œuvres mondialement connues.
 Son fonds de culture livresque impressionne avec les Coutumes générales et locales du Païs et Duché du Bourbonnais (adoptées le 18 mars 1520 et publiées avec le commentaire par le jurisconsulte Matthieu Auroux des Pommiers, sous Louis XV). Des œuvres de Blaise de Vigenère à l’œuvre monumentale d’Achille Allier avec l’Ancien Bourbonnais en trois volumes etc. Ce fonds a été bâti par les meilleurs auteurs, illustrateurs, tailleurs d’images, en histoire, littérature, contes et légendes en 13 volumes (Dr. Georges Picand), musique etc.
Les peintres et les sculpteurs ont laissé un patrimoine majeur admiré du monde entier, tant au Louvre qu’à la cathédrale basilique Notre-Dame de l’Annonciation de Moulins, ou en suivant le nombre et l’étendue de leurs possessions gouvernées jadis du palais ducal de Moulins cas de l’église Saint-Martin d’Ambierle, et des restes majestueux de l’abbatiale de la Bénisson-Dieu.
Son costume est très original, caractérisé en partie : pour l’homme, son chapeau à large bord (dit “à la Cocherelle”) et pour la femme, son chapeau “aux deux Bonjours” (que Madame de Sévigné désignait : le chapeau à Bascule ou encore en trompe de chasse). Ses musiques traditionnelles (toujours vivantes avec La Chavannée), et ses facteurs de cornemuses (Les grandes Bourbonnaises chantées par George Sand), et de vielles (fabriques et musée de Jenzat), comme sa gastronomie sont autant renommés que copiés.
En quelques vingt-deux générations de soins constants et d’alliances avantageuses, les Bourbons ont fait le Bourbonnais et la France, lui donnant huit rois, des plus illustres, chiffre augmenté des onze rois et d’une reine Bourbons d’Espagne, etc.
——————————–
Nota : L’appellation de duché de Bourbon n’a jamais existé “officiellement” elle est utilisée par certains historiens autoproclamés du XIX° et suite, les uns recopiant gaillardement les autres au fil des ans.
Monsieur de Bourbon est duc de Bourbonnais etc. Il est duc d’un duché, d’un territoire, pas de son nom, de son propre patronyme. Par contre c’est son patronyme qui a façonné le nom du duché, cas unique en France,  : Le Bourbonnais (territoire), Le Bourbonnais (habitant), également cas unique en France :
Savoie Savoyards Bretagne Bretons etc.
La connaissance du passé éclaire le présent
(merci à Monsieur J.-P. Petit pour sa participation)