Epoque :  XV° – Protection : ISMH (1927)
Propriétaire : Privé
Visite : oui, les extérieurs
Dates et horaires :
Adresse : Rue Ernest Préveraud 03130 Montaiguët-en-Forez
Téléphone : 04 70 55 20 01
Courriel :
Site internet :

Château de Montaiguët en Forez (www.chateau-fort-manoir-chateau.eu)
Château de Montaiguët en Forez (www.chateau-fort-manoir-chateau.eu)
Château de Montaiguët en Forez - les communs (www.chateau-fort-manoir-chateau.eu)
Château de Montaiguët en Forez (www.chateau-fort-manoir-chateau.eu)
Château de Montaiguët en Forez (www.chateau-fort-manoir-chateau.eu)

Situation

Montaiguët en Forez est situé à 39 km au nord-est de Vichy

Le château est dans Montaiguët

Histoire

La situation géographique de Montaigüet, à la limite du Forez et du Bourbonnais, lui a valu de nombreux litiges dans l’application de sa justice, qui dépendait de ces deux provinces. Il existait, dès le XIIe siècle, une « grange fortifiée » dont Guy II, comte de Forez, fait don à l’abbaye de la Bénisson-Dieu au moment de sa fondation en 1138 par saint Bernard. La terre appartient donc à cette communauté cistercienne jusqu’à la Révolution. Mais en 1611, l’abbaye qui avait été jusqu’alors occupée par des moines, est échangée contre le monastère de femmes de Mégemont en Auvergne. Les religieuses s’installent dès cette date à la Bénisson-Dieu et à Montaigüet. En 1790, cette terre est vendue comme bien national. Le château changera de nombreuses fois de mains jusqu’en 1923. Il est alors acquis par la lamille Dessert. On doit à Pierre de la Fïn, frère du seigneur de Beauvoir, élu abbé de la Bénisson-Dieu en 1460, d’avoir remplacé la construction du XIIe siècle par le château actuel. Il fit bâtir aussi une partie des remparts de la ville et la collégiale Sainte-Anne en 1496. À proximité du château, un des rares vestiges de l’enceinte de la ville est une porte fortifiée, vraisemblablement édifiée à la fin du XVe siècle. C’est une a construction de plan quadrangulaire percée d’un passage sous arc surbaIsse, que surmonte une chambre de garde d’où l’on manet#339;uvrait un pont-levis, dont on remarque les rainures d’encastrement sur la façade extérieure. Entre ces rainures, une niche encadrée de pinacles abrite la statue d’un personnage mitré qui pourrait être Pierre de la Fin. De part et d’autre de la porte, sont accolées deux tours cylindriques dont les toitures ont été rasées. Elles sont éqipées de canonnières et l’une d’elles permettait l’accès à la chambre de garde grâce à un escalier en vis.
Le château de Montaiguet est un bon exemple des petits châteaux fortifiés construits dans le Centre, sur le même plan carré cantonné de tours. Tours et corps de bâtiment s’élèvent à la même hauteur et comportent trois étages au-dessus de salles basses voûtées. La façade nord-ouest a été marquée par un mur construit en avant de cette dernière pour pouvoir loger un escalier dans l’intervalle. Le corps de logis comporte une pièce à chaque niveau, chacune comprenant une grange cheminée. Les pièces aménagées dans le tours affectent des plans différents: circulaire, rectangulaire ou hexagonal. Occupant le rez-de-chaussée de la tour Est du château, la chapelle castrale est une pièce circulaire voûtée d’ogives. Chacun des quatre voûtains a conservé une peinture murale représentant un évangéliste. Les peintures, datées du XVe siècle, donnent une représentation originale du thème des quatre évangélistes (attributs surdimensionnés par rapport à leur taille, Saint Jean a des traits orientaux). Le château du XVe siècle est un château fort martial et d’aspect imposant. Les travaux et la fondation du château allaient transformer le bourg.

(source : « www.chateau-fort-manoir-chateau.eu »)

Les environs

Loddes – L’église Saint-Pierre à 5,4 km au nord-ouest

Lapalisse – Le château de La Palice à 14,5 km à l’ouest

Droiturier – L’église Saint-Nicolas – Sainte-Croix à 11 km au sud-ouest