Epoque :  XIV° – XIX°- Protection : non
Propriétaire : Famille de Ségonzac
Visite : non
Adresse : château de Toury 03000 Neuvy
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

www.allier-hotels-restaurants.com
www.cartesfrance.fr

Situation

Neuvy est situé à 4 km à l’ouest de Moulins.

Le château de Toury est situé à 5 km au nord du bourg.

Histoire

Pour Nicolas de Nicolay, il n’y avait à Neuvy qu’une « paroisse et chasteau fort situé sur un haut coteau, sur l’Allier », indéniablement le château de Toury. Celui-ci appartint tout d’abord à une famille de ce nom vers 1260, la seigneurie était en indivis entre Catherine dame de Thory sur Allier et son frère. Catherine avait épousé Jean Breschard, dit de Bressolles, chevalier et seigneur du Réray à Aubigny, sergent du duc de Bourbon et le fils de Raoul, baron de Bressolles. Les seigneuries de Toury et du Réray connurent un sort commun ; à la fin du XIIIe siècle, Guy de Toury, damoiseau, et sa femme, reconnurent tenir en fief de Guillaume de Dampierre, seigneur de Belleperche et Saint Just, 25 livrées de terre sur Aurouer et Aubigny. Goussaut de Toury fut, en 1374, maitre des Eaux et forêts, ce fut la Chambre des Comptes elle-même qui le traduisit en justice pour malversations; il avait, avec l’argent de la recette des Eaux et Forêts, acheté sur son compte personnel des biens dans les châtellenies de Verneuil et de Hénsson. En 1377, Louis II lui laissa néanmoins l’usufruit des biens détournés. Goussaut de Toury se comportait comme un grand seigneur et maintenait les traditions féodales. En 1381, Jeanne de Thoury épousa un autre Jean de Bressolles; leur petit-fils, Antoine, eut trois enfants. L’aîné entra en religion, ce qui l’exclut de la succession, mais les deux cadets se disputèrent l’héritage. Gilbert se vit attribuer Le Réray et Jean reçut Toury, qu’il vendit dans des conditions assez obscures à Anne de France. Cette dernière dut faire intervenir un sergent royal de la prévôté de Saint-Pierre-le-Moûtier pour entrer en possession de son acquisition. Le Roi Charles VII y avait séjourné en 1457 ainsi que l’atteste une lettre en date du 26 août dressée de Thoury près de Moulins à ses gens du parlement. Le château fut ensuite vendu à une famille d’officiers ducaux, les le Tailleur. En 1729, il appartenait à un chanoine de Moulins, le sieur Provost de Ruelle. Le dernier propriétaire de Toury, Pierre Legros, également propriétaire de la Queune, émigra au cours de la Révolution; il était le frère de Charles Legros de Laugère à Montilly, exécuté le 21 nivôse an II.

Description
Dés le début du XIII éme siècle, Thoury est considéré comme château fort et l’une des quatre principales baronnies du Bourbonnais. La façade est a été considérablement moins remaniée que la façade ouest, mais perd néanmoins son caractère de forteresse lorsque Anne de Beaujeu devient propriétaire des lieux. C’est dans cette demeurer que Jean de Meung a compose une partie du roman de la rose ,oeuvre très populaire au moyen age .

(source : »www.allier-hotels-restaurants.com » et « www.chateau-fort-manoir-chateau.eu »)

Les environs

Moulins – Le Musée du costume CNCS  à 4 km à l’est

Neuvy – Les Vieux Melays à 3 km au sud-est

Neuvy – Eglise St Vincent à 5 km au sud