Un exemple de plan, le château de Puyfol, à Cindré.

Actualités : Les Treyve (1-2) : Une dynastie bourbonnaise de paysagistes (Semaine de l'Allier 5 juillet 2007)

Les Treyve - Une dynastie bourbonnaise de paysagistes (Semaine de l'Allier 5 juillet 2007)(1-2)

Actualités : Les Treyve (2-2) : Une dynastie bourbonnaise de paysagistes (Semaine de l'Allier 5 juillet 2007)

Liens bourbonnais :

François-Marie Treyve (1847-1906), architecte paysagiste et pépiniériste français, originaire de Trévoux,
François Treyve (1874-1946), architecte paysagiste et radiesthésiste,
Joseph Treyve (1876-1946), architecte paysagiste et radiesthésiste,
François-Annet Treyve (1906-1992), architecte paysagiste D.P.L.G. et radiesthésiste,
Jean Treyve (1909-1940)
Philippe Treyve (1943), ingénieur agronome, architecte paysagiste D.P.L.G.

Histoire :

L’histoire de Treyve est riche et passionnante. Elle remonte à 1845 lorsque l’horticulteur François Marie en effectue la création. S’ensuivent de nombreux apports dans le monde horticole puis, avec les successeurs de la famille Treyve, dans celui du paysage. La dynastie s’enracine dans le Bourbonnais. Elle va façonner de nombreux parcs, notamment à Vichy sous Napoléon III, mais également hors de l’Hexagone, dans l’Empire. Philippe Treyve (né en 1943), ingénieur agronome et architecte paysagiste, qui avait repris l’entreprise familiale en 1971, a également activement contribué à renforcer le patrimoine avec de nombreuses réalisations en France et à l’étranger pour l’activité de paysagiste, mais aussi dans le monde de la distribution des jardineries en tant que cofondateur de l’enseigne Jardiland et propriétaire de deux points de vente, revendus au groupe Botanic en 2011.

(source : treyve-paysages.fr)