Fondation du Patrimoine. Laurent Poirier et Patrice Branlard délégués départementaux (la Montagne 10 février 2020 )

Laurent Poirier, 34 ans, est le nouveau délégué départemental de la Fondation du patrimoine de l’Allier. La Délégation est particulièrement dynamique.

L’Allier est le département le plus dynamique en termes de nombre de projets soutenus par la Fondation du patrimoine, au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Et un des plus dynamiques de France. Il faut dire que le patrimoine à restaurer est particulièrement riche (500 châteaux, entre autres).

Quelles sont les missions de la Fondation du patrimoine ?

Cette fondation, consacrée à la sauvegarde du patrimoine de proximité, est un organisme privé reconnu d’utilité publique qui identifie des édifices menacés, suscite des partenariats avec les associations, pouvoirs publics, entreprises et particuliers, participe financièrement à la réalisation de programmes de restauration, encourage la transmission des métiers. Elle contribue au développement économique, les restaurations générant des emplois et étant souvent synonymes de développement touristique.
Patrice Branlard, qui était le délégué départemental de l’Allier de la fondation depuis 2016, vient de laisser la place à Laurent Poirier. À 34 ans, le propriétaire du château de la Cour, classé monument historique, à Chapeau, est diplômé en histoire et histoire de l’art à la Sorbonne, a aussi des compétences techniques en restauration, suite à des stages avec l’association Rempart.

Quels sont les projets soutenus par la Fondation du patrimoine dans l’Allier ?

Parmi les 73 projets soutenus par la délégation de l’Allier en 2019 – soit près du double par rapport à 2014 –, 13 concernent des dossiers publics ou associatifs, et 60, des bâtiments privés. « On aide ainsi le patrimoine non inscrit, non protégé. On intervient surtout dans les communes rurales ».
Des maisons de maître, des longères… Le petit patrimoine vernaculaire, du lavoir, à la croix de chemin jusqu’au château.
Quelques exemples pour montrer la diversité des projets soutenus par la Fondation : l’orgue de chœur de la cathédrale de Moulins, trois statues en bois polychrome de la collégiale de Montaiguët-en-Forez, la maison d’Albert Londres à Vichy, l’église romane de Meillers, la tuilerie de Lenax. « Nous intervenons aussi sur le patrimoine industriel », soulignent Laurent Poirier et Patrice Branlard. Par exemple, sur une grue et un train de secours à Montluçon datant des années 1940, « les seuls de ce type qui restent en Europe ».
Ces projets sont repérés grâce aux dix délégués de pays. La Fondation travaille avec l’Architecte des bâtiments de France, la Drac, le Département.
Un club de mécènes réunissant des entreprises du département permet aussi de subventionner des projets comme celui de l’orgue de la cathédrale de Moulins.

Quels sont les projets de la Fondation du patrimoine dans l’Allier pour 2020 ?

Le projet d’extension du CNCS à Moulins

Une convention a été signée avec la ville de Vichy pour aider financièrement les propriétaires à restaurer les façades, dans le cadre de la candidature de Vichy à l’Unesco. Laurent Poirier aimerait conclure une convention du même type avec l’Agglo de Moulins, dans le cadre du pays d’art et d’histoire : les trois centres-villes de Souvigny, Moulins et Besson sont visés.
La relance de la souscription pour aider au financement de l’extension du CNCS, à Moulins, constitue un autre dossier majeur de 2020 (projet à 700.000 €). Le chantier devrait débuter en septembre.

Antoine Paillet présente le projet de l’Hôtel de Cony avec le soutien fondation du patrimoine : réhabilitation de l’orangerie avec changement de la charpente et toiture pour en faire un auditorium et un lieu d’enregistrement.

La Fondation travaille aussi notamment sur les dossiers du temple protestant de Vichy, l’église Saint-André de Taxat-Senat, l’orangerie de l’Hôtel de Cony (Moulins).

Ariane Bouhours

ariane.bouhours@centrefrance.com

En chiffres. 10 délégués de pays bénévoles, répartis sur l’ensemble du département de l’Allier.
73 projets soutenus par la Fondation du patrimoine en 2019 dans l’Allier, soit 4,3M€ de travaux réalisés, et 130 emplois créés ou maintenus.
604 projets publics ou privés soutenus de 2000 à 2019 dans l’Allier, soit 40 M€ de travaux réalisés, ce qui correspond à 1.214 emplois créés ou maintenus.

(source : La Montagne du 10 février 2020)