Epoque :  XV°-XVIII°-XIX°- Protection : ISMH (2010)
Propriétaire : Privé
Visite : non
Dates et horaires :
Adresse :
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Puy Guillon (www.chateau-fort-manoir-chateau.eu)
Puy Guillon (www.allier-hotels-restaurants.com)
Puy Guillon (www.collection-jfm.fr)

Situation

Vernusse se situe à 36,9 km au sud-est de Montluçon

Le château de Puy-Guillon se situe à 1,8 km au sud-ouest de Vernusse

Histoire

Le fief de Puy Guillon, tel un immortel guerrier, fier de son passé, cette citadelle, vieille de sept siècles, solidement implantée sur son « podium » comme l’écrivaient les Romains, a vaillamment traversé l’histoire. Dès 1398 la famille de Beaucaire prend possession du château. Certains de ses membres sont devenus célèbres. François de Beaucaire fut évêque de Metz puis nommé cardinal en 1545, au moment du concile de Trente, dont il fut le rapporteur. Jean de Beaucaire, le troisième du nom dont la pierre tombale est déposée dans l’église, fut chevalier de l’Ordre du Roi, premier maître d’hôtel de la reine d’Ecosse. Marie de Beaucaire, dame d’honneur de la dauphine, se maria en seconde noce avant 1563 à Sébastien de Luxembourg, duc de Penthièvre, ce qui fait d’elle une ancêtre de Louis XV et de plusieurs famille royales européennes. Par les femmes, le château passa ensuite à la famille d’Alègre puis à la famille de Rollat jusqu’en 1832.
Le château de Puyguillon fut érigé au XV ème siècle sur un terre-plein constituant terrasse et se composait d’un gros donjon carré défendu par une courtine de forme quadrangulaire, flanquée d’une grosse tour ronde et, à l’ouest en contrebas, par une basse-cour entourée d’une enceinte. Au XVII ème siècle, une nouvelle bâtisse fut construite longeant l’enceinte supérieure. Son édification face aux jardins ordonnancés et récemment aménagés côté sud offrait ainsi un lieu de vie plus appréciable. Aux XVII ème et XVIII ème siècles, des communs firent également leur apparition le long de la basse-cour. Vers 1870, de nouveaux bâtiments furent construits dans le but de rallier les différents corps de logis. Ainsi, les communs formait désormais un front continu autour des côtés Ouest, Nord et (sous la terrasse) Est de la cour inférieure, tandis qu’une aile Est formait liaison entre les deux parties du château lui-même. Cet élément fut édifié en prenant modèle sur le bâtiment XVII ème siècle. Enfin, un petit corps de bâtiment prolongeait cette nouvelle aile jusqu’au donjon et se distinguait sur le plan architectural par des références médiévales, notamment avec ses baies cintrées et sa tour d’escalier crénelée.

(source : www.chateau-fort-manoir-chateau.eu et www.allier-hotels-restaurants.com)

Les environs

Beaune d’Allier – Château de Sallebrune à 13 km à l’ouest

Blomard – Château de Sarre à 5,6 km au nord

Saint-Bonnet de Four- église  Saint-Bonnet à 12,6 km au nord-ouest