Epoque :  XV°- Protection :ISMH (2010)
Propriétaire : Monsieur et Madame Pince
Visite : oui
Dates et horaires : Ouvert tous les jours de 14 h à 18 h sauf le mardi de juin à septembre.
Horaires à la demande pour les groupes supérieurs à 10 personnes.
Visites aux lumières à 21 h 30 pendant la période d’ouverture les mercredi
Adresse : château de Fontariol 03240 Le Theil
Téléphone : 04 70 42 33 72
Courriel : fontariol@wanadoo.fr
Site internet :
Vidéo :
Fontariol

Situation

Le Theil est situé à 33 km au sud-ouest de Moulins
Le château de Fontariol est situé à 3,5 km au nord du Theil.

Histoire

Château du XVe siècle, remanié aux XVIIIe et XIXe siècles. Construit sur le flanc d’une butte et entouré de divers bâtiments ordonnés autour d’une cour close, l’édifice se compose d’un corps de logis quadrangulaire flanqué par une tour ronde d’escalier demi hors-oeuvre au sud, et d’une tour circulaire hors-oeuvre à l’angle nord-est. Les façades Sud et Est conservent des meurtrières et deux fenêtres à croisées de pierre, et destruction des cheminées médiévales au XIXe siècle. Ce château est un exemple caractéristique de petit manoir bourbonnais à vocation rurale. Dans cet édifice typique de l’architecture bourbonnaise du XVe siècle, la reconstitution des différentes salles fait revivre les us et coutumes des époques présentées grâce à des meubles, armes, bibelots, linge et vaisselle ancienne. Deux heures de découverte guidée par les propriétaires, retraçant (objets et mobilier à l’appui) « La vie d’autrefois dans une maison noble campagnarde ».
Présentation d’armes… Anecdotes, origines d’expressions. Remarquable collection de serrureries, jardin, paysage.
Une immersion extraordinaire dans la vie d’autrefois ! À Fontariol, le cadre, les meubles, les armes – toutes originales – et les objets présentés servent de prétexte au commentaire pour une plongée dans le passé.
La vie quotidienne du XVIe siècle au XIXe siècle…
Les mignons, Marie de Médicis, la « fourchette d’Adam », les cols à fraise,… sont tour à tour abordés à la vue des fourchettes Renaissance. Sont rappelées, aussi, les trois raisons essentielles qui conduisaient à engager une nourrice alors que la chemise à pertuis transporte dans les réserves pudiques de la sexualité bourgeoise du XIXe siècle !
« Petit château mais grande visite… ! »
De pièce en pièce, dans un dialogue parfois surprenant, se construit une visite personnalisée selon les demandes et la curiosité des invités. Les propos dérivent alors sur le rôle de la chevelure dans l’exclusion sociale, l’usage de l’urine dans la mode, comme médicament,… adjuvant culinaire ou le lavage des dents… On décrit le fonctionnement d’un rouet d’arquebuse et peuvent s’ajouter alors tous les autres détails originaux qui éclairent sur la réalité des époques passées et dont on ignore souvent la face cachée. À moins que l’on ne s’arrête sur le rôle social des étuves, maisons de passe moyenâgeuses parfois dirigées par des mères abbesses ou directement par l’évêché… Laissez-vous guider, ensuite, vers le petit potager et sa centaine de plantes… Les esprits les plus ouverts pourront se délecter devant une exposition « folle et sarcastique » illustrant quelques faits historiques commentés très librement.

Les environs

Laféline – Le château du Bouchat à 6.5 km à l’est

Meillard – Le château des Aix à 7.9 km à l’est

Le Montet – Eglise Saint-Gervais – Saint Protais à 7.6 km au nord-ouest