Epoque :  XV°- Protection : ISMH (1975)
Propriétaire : Privé
Visite : oui
Dates et horaires : Ouvert du 1er juin au 30 septembre de 10h à 12h et de 15h à 17h30 du lundi au samedi
Adresse : Château de la Matray-Route de Cosne-d’Allier-03210 Souvigny
Téléphone : 04 63 07 10 36 – 06 11 84 76 26
Courriel :
Site internet :

La Matray à Souvigny (://www.auvergne-tourisme.info)
La Matray à Souvigny (www.allier-auvergne-tourisme.com)
L'entrée de la Matray à Souvigny (www.allier-auvergne-tourisme.com)
La Matray à Souvigny (www.allier-auvergne-tourisme.com)
La Matray à Souvigny (Chateau-fort-Manoir-Chateau.eu)

Situation

Souvigny est situé à 13 km à l’ouest de Moulins
La Matray est située à 1,2 km à l’ouest de Souvigny

Histoire

En 1386, Jean Seguin, trésorier et secrétaire du duc, possédait la seigneurie de La Materée, qu’il venait d’acquérir, et il obtint l’autorisation de faire fortifier son hôtel. Celui-ci avait été détruit pendant les guerres, car on craignait que l’ennemi ne l’occupât en 1361. En effet, « un Anglois grand aventurier qui s’appeloit Michelet la Guide, vint chevaucher de bois en bois, lui septième jusque à Souvigny, près des portes ». Les villes ducales étaient à la merci d’aventuriers de ce type, qui auraient pu s’emparer d’une maison forte et tenir un siège pendant plusieurs mois. En 1599, c’était le lieutenant général en la vice sénéchaussée du Bourbonnais, nommé Jean Boudet, écuyer, sieur du Mas et de La Materée. Lui succèda le receveur général des finances de Moulin, Jean Breuyllet. En 1738, Jean-Jacques Béraud était seigneur de La Materée. Louis-Pierre-François-Philippe de La Mothe, écuyer, et seigneur de La Materée en 1767, était gendarme de la garde du roi et gentilhomme servant de la reine. Il mourut en 1785 à l’hôpital général de Moulins. Un curieux incident se produisit en septembre 1650: Jean de Bruin, écuyer, sieur de Mécleff et paroissien de Rocles, fut tué d’un coup de mousquet, qu’il reçut auprès de la croix de La Mattrée, par un embauscade qui y estoit.

Description
La construction actuelle de La Matray a remplacé l’ancienne maison forte. Elle est le résultat des travaux d’aménagement et d’agrandissement menés au cours XVIIe siècle. Le bâtiment principal, de plan rectangulaire à deux niveaux et combles perdus, reçoit deux bâtiments secondaires mais importants, en retour d’équerre, sur un plan en U, alors qu’une tourelle carrée à quatre niveaux, prise en et#339;uvre dans un angle, dessert les logements par un escalier à vis. L’ensemble est entouré de douves en eau et franchies par un pont dormant. Autour du château, délimitant un parc arboré, l’enceinte garde les vestiges de deux tours rondes.

(source : »www.chateau-fort-manoir-chateau.eu »)

Les environs

Souvigny – La Prieurale à 1,2 km à l’est

Saint-Menoux – Eglise à 8 km au nord

Besson – Château de Fourchaud à 13 km au sud