Epoque :  XVI°- Protection : ISMH (2007)
Propriétaire : Monsieur et Madame Lorrain
Visite : non
Adresse : château de Noyant 03210 Noyant-d’Allier
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Le château (A.J.Cassaigne)
Le château (www.allier-hotels-restaurants.com)
Le château (www.ulmag.fr)

Situation

Noyant d’Allier est situé à 21 km au sud-ouest de Moulins

Le château est situé dans le bourg

Histoire

Fief connu à partir du XIVe siècle. Le château, construit probablement au cours du XVe siècle, appartient à la typologie des hautes tours donjons quadrangulaires, flanquées d’une tourelle contenant un escalier à vis et surmontées d’un couronnement défensif autour d’un chemin de ronde. En 1503, damoiselle Anne de Chareilh fait aveu de son fief à la duchesse de Bourbon comprenant le logis et seigneurie de Noyant. En 1569, le seigneur de Noyant était Blaise de la Souche et que la maison seigneuriale de Noyant consistait en une grosse et forte tour carrée, non fossoyée… sans justice. En 1673, François Emé des Rochers, écuyer et en 1700, Jacques de la Motte, également écuyer, furent seigneurs de Noyant. Le domaine était confié à des fermiers en 1715, le curé de Noyant inscrivit à cette date, « le fermier de la seigneurie de Noyant était un singulier homme, dangereux pour son orgueuil, insupportable aux gens de bien, le Tarquin des laboureurs ».
L’ensemble des bâtiment enferme une cour intérieure, on compte trois tours quadrangulaires et un donjon dans le système défensif. Les tours hautes de quatre niveaux, sont couvertes d’un toit en pavillon tandis que le donjon, une grosse et forte tour carrée est desservi par un escalier en vis abrité dans une tour cylindrique accolée. Le donjon et le logis ont été entièrement transformés au XVIe siècle par des fenêtres à meneaux de style Renaissance et le donjon surmonté de crénelage et mâchicoulis décoratifs. L’enceinte médiévale qui entourait le donjon a conservé son tracé et une partie de ses murs. Des bâtiments de communs ont été construits au XVIIIe siècle (la maison de gardien et le grand pavillon ouest) et au début du XXe siècle (la grange et le hangar nord-est, les dépendances à l’est). Un parc a été aménagé par le paysagiste Treyve.

(source : »Châteaux, Fiefs, Mottes, Maisons Fortes et Manoirs en Bourbonnais aux éditions De Borée »)

Les environs

Noyant d’Allier – La Pagode et le Bouddha à 500m au nord dans le bourg

Souvigny – La Prieurale à 9 km au nord-est

Meillers – L’église Saint-Julien à 5 km au nord