Epoque : XV° – Protection : ISMH (2001)
Propriétaire : Privé
Visite : non 
Adresse : château des Ecossais 03210 Bresnay
Téléphone :
Courriel :
Site internet :

Les Ecossais (Serge Porte)
Les Ecossais (www.randos-allier.com)
Les Ecossais (www.randos-allier.com)
Les Ecossais (www.allier-hotels-restaurants.com)

Situation

Bresnay est situé à 18 km au sud-ouest de Moulins

Les Ecossais sont situés à 1.7 km au nord-ouest de Bresnay

Histoire

Au nord-ouest de la commune de Bresnay, se trouve le château des Écossais. Il est de plan rectangulaire, doté d’une tour octogonale en façade et de tours circulaires aux angles. On voit encore les douves qui sont sèches. La cour intérieure est délimitée par des communs, lesquels sont pourvus d’un pigeonnier. L’ensemble date de la fin du XVe siècle. Le propriétaire portait le nom du lieu, il était seigneur d’Escoussay. La famille est encore connue sous ce nom à la fin du XVe siècle, puisque Jehan et Charles d’Escoussay possèdent une terre avec justice dans les paroisses de Lucenay-sur-Allier et Bresnay, mais c’est Jehan Breschart qui, en 1503, détient en fief la « place forte d’Escousses en maisonnages, basse-cour, mothe, fossés, molin, estang, coulombier, garenne, prés, terre, vignes, buissons, boys, la mestairie Le Tremblay, estant, pasturages, cens, bourdelaiges, taillables, marciages, blés, corvées, dixmes, carpots, champarts… », pour plus de 100 livres de revenus annuels. Il est mentionné par Nicolas de Nicolay, son seigneur étant vassal du duc. Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, ses propriétaires étaient des Meaulne. Louis Meaulne, avocat à Moulins, en 1654, était à la fois sieur des Écossais et de Champagnat. Il exerça également les fonctions de contrôleur général des gabelles en Bourbonnais et Auvergne (attesté en 1667). Après sa mort, Antoine Ferrand, écuyer, prit ces titres. En 1686, lui avait succédé François Burand. Marie Françoise Burand apporta par mariage la seigneurie à Michel Grangier de Boisdechamp ancien garde du corps, décédé en 1767 à 76 ans, les deux conjoints avaient 21 ans de différence, Marie Françoise mourut en 1772.
Le logis rectangulaire à la haute toiture de tuiles plates est défendu par deux grosses tours rondes côté nord et une tourelle d’escalier à pans sur la façade sud. De l’époque médiévale, ont été également conservés les douves, le pigeonnier et une cheminée gothique. Construction des communs au XIXe siècle.

(source : « Extrait de Châteaux, Fiefs, Mottes, Maisons Fortes et Manoirs en Bourbonnais, éditions De Borée »)

Les environs

Bresnay – L’église Saint-Bathélémy à 1.7 km au sud-est

Besson – Le château du Vieux-Bostz à 2.9 km au nord

Besson – Le chateau de Fourchaud à 3.1 km à l’est